Bien s’équiper : quel matériel pour le télétravail ?

Bien s’équiper : quel matériel pour le télétravail ?

Félicitations ! Après d’âpres négociations, vous avez enfin le feu vert pour une ou plusieurs journées de home-office chaque semaine ? Bienvenue au club ! Vous avez maintenant récupéré votre ordinateur portable, optimisé votre planning, visualisé votre organisation, identifié et délimité votre bureau chez vous… Mais au fait, ne vous manque t-il pas l’essentiel ? Le matériel pour le télétravail ? Car il n’y a pas de secret : David Hasselhoff pouvait compter sur son infaillible KITT dans K2000, Pamela Anderson sur sa fidèle bouée rouge dans Alerte à Malibu, Barney Stinson sur son impeccable costume dans How I met your Mother… Pour télétravailler efficacement, il faut bien s’équiper ! Voici notre short-list des indispensables du travail à domicile :

L’indispensable n°1 : le fauteuil

Parce que télétravailler allongé depuis son canapé ou son lit n’est ni adapté au dos ni favorable à la productivité, un fauteuil approprié est nécessaire. Non, la grosse chaise de la salle à manger ou le tabouret pour le bricolage ne feront pas l’affaire, même pour dépanner ! C’est torticolis, mal de tête et/ou fatigue garanties après quelques heures passées sur l’écran. Quels sont nos critères de choix pour un fauteuil de bureau ? L’assise réglable en hauteur, le dossier inclinable, l’appuie-tête et les appuie-coudes ! Le style aussi bien sûr, mais nous n’avons pas encore trouvé la réplique de celui de Games of Thrones 😉

L’indispensable n°2 : le support pour ordinateur

Vous faites plus d’1m70 ? Mauvaise nouvelle : l’ergonomie des postes de travail actuels n’est absolument pas adaptée à votre posture assise. C’est le cas en entreprise malgré toute une série de normes censées nous protéger, mais c’est pire encore à la maison ! L’un des Troubles Musculo-Squelettiques les plus fréquents concerne les cervicales. En effet, notre cou est bien trop sollicité vers le bas à cause du travail sur écran. Exit l’astuce du gros dictionnaire pour surélever qui est lourd, prend trop de place et gêne les branchements, nous vous recommandons d’investir dans un support, c’est léger, pratique et élégant, bref tout sauf superflu.

L’indispensable n°3 : le clavier et la souris sans fil

L’intérêt est évident si vous utilisez un ordinateur portable (y en a t-il encore qui utilisent le trackpad ?). Il l’est tout autant avec un PC. Les câbles gênent les mouvements, limitent l’ergonomie et sont tout sauf esthétiques. Opter pour un clavier et une souris sans fil vous libèrera et vous fera gagner du temps. Effectivement, il y a le problème des piles pour certains… Donc profitez-en pour acheter un jeu de rechange.

L’indispensable n°4 : la lampe de bureau

Superflue, parce que vous avez la fenêtre ou un lampadaire pas loin ? En fait c’est tout le contraire : cette lampe sert à atténuer la lumière parasite sur votre écran. Sans elle, lors d’une session assise prolongée, vos yeux se fatigueront bien plus vite et vous aurez du mal à vous concentrer. Grâce aux LED, on fabrique aujourd’hui des merveilles de lampes pour un prix ridicule. Choisissez la couleur de blanc (la « température » chaude ou froide) qui vous convient et privilégiez un modèle où vous pouvez faire varier l’intensité.

L’indispensable n°5 : le casque à réduction de bruit

Si vous avez la chance de vivre dans un endroit silencieux, c’est sans doute le matériel pour le télétravail le moins indispensable de la liste. Pour les autres – ceux qui gardent en parallèle les enfants par exemple – le besoin s’en fera ressentir à un moment tant le dérangement peut être handicapant. Les casques à réduction de bruit permettent donc d’atténuer tous les sons extérieurs parasitaires pour une meilleure concentration. Et bien sûr, d’écouter de la musique ou de répondre au téléphone ! La technologie est récente, peu de fabricants la maîtrisent, donc les prix sont élevés…

Qui paye le matériel pour le télétravail ?

Depuis l’Ordonnance n° 2017-1387 du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail, l’employeur n’est plus contraint à prendre en charge les coûts découlant de l’exercice du télétravail. Absence de contrainte ne signifie pas absence de partage des coûts : il est fréquent de négocier un forfait dépenses (électricité & chauffage, forfait téléphonique, internet…) ou une prise en charge partielle du matériel pour le télétravail. Si votre entreprise dispose d’une charte, la prise en charge des équipements sera précisée.

Cet article vous a intéressé et/ou appris quelque chose ? Pensez à partager ce lien sur facebook, instagram, linkedin ou twitter !

Droit du télétravail, Recommandations, Vie de "bureau"

1 commentaire à “Bien s’équiper : quel matériel pour le télétravail ?

Laisser un commentaire