Le télétravail en couverture de Management

Le télétravail en couverture de Management

Ce n’est pas tous les jours qu’un mensuel français destiné aux cadres et dirigeants consacre sa couverture au télétravail et autres nouveaux modes d’organisation. Nous nous sommes donc précipités sur ce numéro de novembre. Conscients que tout le monde n’a pas forcément le temps ni l’envie d’avaler un dossier de 60 pages au contenu assez inégal, voici ce que nous en retenons en toute subjectivité !

Le télétravail en couverture de Management : les promesses

« + concret », « + complet », « nos méthodes et conseils pour travailler sans bureau et manager à distance »… Ça, c’est de la promesse ! Trop souvent, le traitement du télétravail dans la presse s’appuie sur du « perçu » et manque de terrain, d’analyse, de recul sur les chiffres donnés et de plan d’action pour un salarié désireux d’évoluer vers davantage de télétravail. Nous étions donc dans l’attente de nouveaux chiffres indiscutables et concrets : quelle proportion de télétravailleurs en France ? Quel rythme ? Quels sont les secteurs les plus ouverts ? Combien parviennent à négocier ou trouver un emploi en télétravail ? Comment font-ils ? Nous sommes un peu restés sur notre faim…

Des résultats d’études en quantité, mais aucune nouveauté

Les boulimiques de chiffres vont apprécier : le dossier cite pêle-mêle les résultats d’une vingtaine d’études menées ces 3 dernières années dans le monde au sujet du télétravail. Citons-en quelques unes. « 70% des cadres français aimeraient télétravailler ». « 5M de salariés français sont concernés (!) par le télétravail ». « La durée idéale est de 6,8 jours par mois ». « Une baisse des arrêts maladies de 5,5 jours par an chez les télétravailleurs ». « La performance des home-workers et supérieure de 13% à celle des autres salariés » etc. Beaucoup de perçu donc. A ce propos, nous ne revenons pas sur la pertinence des quelques études quantitatives, dont le résultat varie selon le commanditaire, le territoire, la date ou encore la définition du télétravail. Ce thème a déjà été traité dans cet article. Bref, nous trouvons dommage que la rédaction d’un dossier aussi conséquent n’ait pas été l’occasion de mener une grande enquête, nouvelle, factuelle pour dresser l’état des lieux précis du télétravail en France.

Des témoignages intéressants et des outils dédiés innovants

Même s’il nous semble que le coeur du dossier manque de consistance, tout n’est pas à jeter, loin s’en faut ! D’abord, les outils (informatiques) des télétravailleurs sont listés et détaillés : Slack, Workplace by Facebook, Microsoft Teams, VPN… Un écosystème complet pensé et codé par les grands acteurs de l’informatique qui propose toutes les solutions pour bien travailler à distance. D’ailleurs, des millions d’utilisateurs les ont déjà adoptés au quotidien. Rassurant, non ? Ensuite, le dossier est riche d’une vingtaine de témoignages : des télétravailleurs, des dirigeants, des managers… Ainsi, chacun(e) raconte ses espoirs, ses réticences, ses succès, ses échecs, ses améliorations… Un véritable retour d’expérience qui vient atténuer ce « saut dans l’inconnu » auquel on compare parfois la mise en place du télétravail !

Cet article vous a intéressé et/ou appris quelque chose ? Pensez à partager ce lien sur facebook, instagram, linkedin ou twitter !

Etudes & statistiques, Recommandations

Laisser un commentaire